Fethullah Gülen

Né à Erzurum à l'est de la Turquie en 1941, Fethullah Gülen est un penseur et un savant islamique ainsi qu'un écrivain prolifique et un poète. Il a été instruit dans les sciences religieuses par plusieurs maîtres spirituels et savants musulmans de grande renommée. Gülen étudia aussi les principes et les théories des sciences physiques et sociales actuelles. Grâce à ses dons exceptionnels d'apprentissage et de concentration dans l'étude personnelle, il surpassa bientôt ses pairs. En 1958, après avoir obtenu d'excellents résultats à ses examens, on lui attribua un diplôme d'Etat de prédicateur et il fut vite promu à un poste à Izmir, la troisième plus grande province de Turquie. C'est là que les idées de Gülen commencèrent à prendre forme et que son public s'est agrandi. Dans ses sermons et ses discours, il insiste sur les problèmes sociaux les plus importants de l'époque: son but premier est de pousser la jeune génération à harmoniser l'épanouissement intellectuel avec une spiritualité pleine de sagesse et un activisme plein d'humanité et de bienveillance.

Gülen ne se contenta pas d'enseigner dans les grandes villes. Il voyagea beaucoup d'une province à l'autre en Anatolie et s'adressa au peuple aussi bien dans les mosquées que dans les cafés et lors des réunions locales. Ceci lui permit d'atteindre un échantillon représentatif de la population et d'attirer l'attention des milieux universitaires, et surtout du corps étudiant. Les thèmes de ses discours, officiels ou non, ne se réduisaient pas explicitement aux questions religieuses; il parlait aussi de l'éducation, des sciences, du darwinisme, de l'économie et de la justice sociale. Ce fut surtout la qualité et la profondeur de ses discours sur une grande variété de sujets qui impressionna la communauté universitaire et gagna leur attention et leur respect.

Gülen se retira officiellement de ses fonctions d'enseignant en 1981 après avoir inspiré toute une génération de jeunes étudiants. Ses efforts, commencés dans les années 1960, notamment dans les réformes de l'éducation, ont fait de lui l'une des figures les plus célèbres et les plus respectées de Turquie. De 1988 à 1991, il fit une série de sermons en tant que prédicateur émérite dans les mosquées les plus célèbres des grandes conurbations, tout en continuant de transmettre son message à travers des conférences populaires, pas seulement en Turquie mais aussi en Europe occidentale.

TOP