Ce sont les individus qui jouent le rôle le plus important dans le processus qui conduit à s'engager dans le Mouvement. Un contact interpersonnel préalable est pour le Mouvement la source de bénévoles la plus riche. Les relations dans la vie sociale facilitent cet engagement et font qu'il est facile et commode pour les gens de rejoindre des réseaux de services et d'y apporter leur contribution.

Au sein de ces réseaux, les gens entrent dans des relations et des négociations pour développer des systèmes d'idées et de motivations nécessaires à l'action. Les gens acceptent de leur plein gré des missions qui sont en harmonie avec leurs caractéristiques personnelles et leurs traits de personnalité. Les gens rejoignent ces groupes de service consciemment, car ils désirent changer et réorienter leur propre existence.

Dans ces contextes sociaux, les gens peuvent discuter des actions appropriées et mettre en œuvre les ressources matérielles, le capital culturel et le travail. Les processus sociaux et cognitifs en jeu dans de tels contextes aident à développer les raisons qui légitiment la formation d'un projet et le suivi de tout projet. Outre cette logique, les gens développent également la conviction que le projet ou l'institution et ses services sont réellement nécessaires et qu'ils méritent toutes les contributions qu'ils leur apportent.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP