Il est certain qu'il n'existe aucune pression pour rejoindre le Mouvement, y croire et s'y conformer. Tous les participants s'engagent de leur plein gré et consciemment. Il n'y a aucun exemple ni aucune accusation de persuasion coercitive, de manipulation des consciences, d'annihilation forcée de l'âme, de lavage de cerveau ni de punition ou de violence psychologiques. On ne rencontre rien de tout cela chez les gens qui participent au Mouvement.

Appartenir à un projet à base communautaire ou à un réseau de service au sein du Mouvement signifie pour l'individu son intégration dans un collectif où existent des canaux adéquats pour que les gens expriment leur aspiration et leur intention de servir l'humanité. En outre, la participation est ouverte et multiple. Les gens s'impliquent dans des réseaux d'affiliation croisés et se chevauchant. Les réseaux de service peuvent communiquer les uns avec les autres. En même temps, chacun peut être intérieurement intégré mais extérieurement séparé des autres par la géographie, les objectifs, les réalités locales ou les sensibilités régionales. Dans le Mouvement, la mobilité personnelle et la multiplicité des affiliations sont encouragées et accessibles à tous. Les canaux associatifs, professionnels, communautaires et institutionnels qui traitent les demandes sont toujours ouverts, et aident à empêcher la ségrégation et le conflit.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP