Les initiatives privées et la concurrence que le Mouvement encourage pour soutenir les services publics et philanthropiques sont toutes fondées sur le libre choix. Elles sont basées sur la participation volontaire et interviennent simultanément à différents niveaux de l'espace et du système social. Le Mouvement a opté pour une approche du bas vers le haut pour transformer les individus à travers l'éducation, la communication et la coopération, plutôt qu'une approche du haut vers le bas, typique d'un gouvernement, d'un État ou d'un régime qui tente de provoquer un changement.

Ainsi le Mouvement n'a pas mobilisé pour réclamer une distribution différente des rôles, des récompenses ou des ressources, ni s'opposer aux autorités et au pouvoir. Les acteurs n'utilisent pas leurs efforts éducatifs et interculturels comme des instruments pour repousser les limites du système. Ils souhaitent, tout en conservant leur identité et leurs valeurs morales, être des partenaires et des participants modernes pour la communauté européenne et, plus largement, mondiale.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP