L'identité collective du mouvement dépend de la façon dont sont maintenus ensemble de multiples choix, buts, relations, services et représentations. C'est le résultat de processus conscients et laborieux. Certaines dimensions de l'identité collective d'un mouvement social peuvent cependant être plus faibles ou plus fortes que d'autres, et certaines peuvent venir en deuxième ou en troisième priorité. Dans le cas du Mouvement Hizmet, certaines dimensions (comme le pouvoir politique ou les changements gouvernementaux) n'entrent même pas dans le classement.

L'identité du Mouvement Hizmet n'est pas façonnée par des éléments et des entités transcendantes, métaphysiques et méta-sociales, telles que les mythes, les saints légendaires, les ancêtres idéalisés ou la commémoration sacralisée d'un quelconque individu. Au contraire, bien que le Mouvement soit une initiative d'inspiration religieuse et que ses éléments fondateurs viennent de l'islam et de ses valeurs universelles, il s'associe progressivement de plus et plus avec l'action humaine, la culture, la communication et les relations sociales qui résultent des services qu'il procure.

À cause des réactions – critique ou élogieux – venant de l'extérieur du Mouvement, l'identité collective est le produit de l'action consciente, le résultat de la réflexion personnelle, plutôt qu'un catalogue de caractéristiques données ou « structurelles ». Le Mouvement réfléchit de plus en plus sur lui-même, et est devenu de plus en plus inclusif, intégrateur et universaliste en raison de sa construction identitaire consciente et collective au sein d'un environnement international de relations sociales qui s'élargit.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP