Gülen a maintes fois exprimé sa répugnance à diriger, et même sa détestation de tout leadership et de toute allusion au leadership, qu'il soit ordinaire, religieux ou politique.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP