Gülen prétend que « l'administration d'une personne unique n'est plus viable ». Il dit : « Comme tout est devenu si détaillé, particularisé, spécifié et quantifié, les tâches prennent aujourd'hui des formes telles que même des individus exceptionnels et remarquables ne peuvent les accomplir seuls. C'est pourquoi la place du génie a aujourd'hui été prise par la conscience collective, avec une prise de décision consultative et collective. »

En ce qui concerne spécifiquement l'administration dans le Mouvement Hizmet, Gülen dit : « Derrière les institutions se trouvent beaucoup de gens et d'entreprises de presque tous les milieux, indépendamment de leur vision du monde, de leurs convictions et de leur style de vie … Ce que j'ai fait, c'est seulement encourager les gens. » L'hypothèse que presqu'un millier d'institutions et des millions de bénévoles et de participants du Mouvement à travers le monde soient dirigés par Gülen ou par une quelconque autre personne seule ou par un groupe particulier de gens est absolument insoutenable.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP