En 1964, il fut nommé à une nouvelle fonction à Édirne, où son influence grandit aussi bien chez les jeunes instruits que chez les gens ordinaires. Les autorités laïques militantes furent mécontentes de son influence et voulurent le révoquer. Avant qu'ils aient pu y parvenir, Gülen s'était lui-même chargé d'une fonction dans une autre ville, Kýrklareli, en 1965. Il organisa dans cette ville des cours du soir et des discussions après ses heures de travail. Dans cette étape de sa carrière, comme auparavant, il ne s'engagea activement dans aucun parti politique et n'enseigna que les valeurs morales dans les affaires personnelles et collectives.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP