Les participants au Mouvement sont conscients du fait que l'interprétation par des investigateurs externes de leurs paroles et de leurs actes peut, quand on la rapporte, porter préjudice à l'institution ou au corps de bénévoles au sein desquels ils travaillent. La sensibilité de l'État et du système politique turcs (où l'équilibre des forces peut changer brutalement et de façon imprévisible) et la situation actuelle dans le monde des musulmans et des mouvements inspirés par l'islam en sont les causes. Cela pousse les gens à la prudence quand ils expriment leurs idées qui, si elles sont enregistrées et publiées de façon biaisée et malveillante, peuvent provoquer par la suite des conséquences non désirées, voire une déformation ou un abandon de leur propre compréhension de leur action.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP