Gülen a une visibilité dans la vie publique à travers ses discours, ses actions et ses projets depuis l'âge de seize ans comme prédicateur, écrivain et initiateur d'une action dans la société civile. Il n'a entraîné personne dans des absurdités, des déviations, de la violence, des meurtres, le suicide ou des abus d'aucune sorte. Dans ses pensées et ses actes, il n'a manifesté aucune attitude d'irresponsabilité ou d'arbitraire. En Turquie, quelques individus ou groupes marginaux et mus par l'idéologie se sont opposés à sa vision du monde et à ses projets, mais sans aller jusqu'à apporter des preuves à des accusations de ce genre. Cela montre bien que Gülen et le Mouvement ne ressemblent pas aux sectes, chapelles et nouveaux mouvements religieux qu'étudient les chercheurs contemporains.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP