Dans le Mouvement, les gens participent à la société de différentes manières et dans le cadre de nombreuses relations différentes. Ces affiliations inclusives et multiples relient et intègrent différents domaines du Mouvement. Cela permet donc à des personnes différentes d'entrer en contact les unes avec les autres dans les réseaux de service. Tout en construisant des ponts entre les SMO, les individus partagent et échangent des expériences, des ressources et des informations. Les dimensions privées, culturelles et sociales s'entrecroisent dans des participations multiples mais compatibles (habituellement complémentaires) au Mouvement. Une telle liberté de choix et d'action, dans sa globalité et sa flexibilité, efface les frontières entre le Mouvement et la société au sens large, et contribue à développer les canaux de communication, l'interaction et la confiance mutuelle. C'est ce qui évite au Mouvement de devenir une organisation unique, autoritaire, toute puissante et sectaire, et empêche que se développe un tel mode de management.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP