Encouragée par Gülen, une partie de la population commença à se mobiliser autour de son discours sur l'action positive et la responsabilité. Elle souhaitait réagir aux effets des idéologies violentes et du désordre social et politique qui en découlait car leurs enfants et la jeunesse en général y étaient directement concernés. Les étudiants résidant dans les foyers commencèrent eux aussi à participer à l'action positive et à la diffusion du discours de service à la communauté. Périodiquement, ils retournaient dans leur ville natale et rendaient visite aux villes et aux villages avoisinants. Ils diffusèrent consciencieusement l'idée du Mouvement Hizmet dans la région en parlant des expériences qu'ils avaient vécues et des idées développées par Gülen.

Depuis 1966, les discours et les conférences de Gülen avaient été enregistrés sur cassettes audio et avaient été distribuées à travers la Turquie. Ainsi, le réseau de relations déjà existant, ce nouveau type de service à la communauté, l'activisme des étudiants et les nouvelles technologies de l'information contribuèrent à la diffusion rapide du discours sur le Mouvement Hizmet à travers tout le pays.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP