En Turquie, la primauté donnée au combat entre partis politiques a bridé le potentiel d'innovation présent dans la société. Il a fait obstacle au développement d'une culture civique autonome. Il a également empêché la reconnaissance identitaire profonde et progressive du grand public dans les institutions démocratiques.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP