Les communautés religieuses, y compris le Mouvement Hizmet, poursuivirent leurs activités légales et pacifiques sans attirer l'attention sur eux. Gülen et le Mouvement évitèrent les grands rassemblements publics mais continuèrent à promouvoir l'éthique du service à travers les publications et de petites réunions. Le Mouvement se tourna alors vers l'emploi de la technologie. Pour la première fois en Turquie, les discours d'un prédicateur furent enregistrés et distribués en cassettes vidéo.

Malgré le coup d'État, le Mouvement continua à se développer et à réaliser avec succès ses actions. En 1982, les acteurs du Mouvement créèrent un lycée privé, Yamanlar Koleji, à Izmir.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP