Probablement à cause de son développement international depuis les années 90, on s'interroge occasionnellement sur le financement du Mouvement. Certains prétendent qu'il est impossible que le Mouvement accomplisse autant de choses et réussisse une croissance aussi rapide sans « ressources financières diverses » ou sans « financement occulte ». Toutes les études universitaires faites sur cette question ont montré que chaque institution et chaque projet dans le réseau du Mouvement sont licites et transparents dans leurs livres et leur comptabilité, que la gestion financière est faite au niveau local et est soumise à une inspection locale. Un grand nombre d'études, portant sur la façon dont les projets sont financés, éliminent tout soupçon sur un soutien d'intérêts politiques particuliers.

Sur ce point, il faut aussi prendre en considération des facteurs internes. En premier lieu, les attitudes concernant le don de son temps ou d'une aumône sous forme d'argent varient selon les traditions culturelles. Dans la tradition islamique, et par conséquent turque, on considère souvent qu'il est bienséant de faire des dons anonymes. Les observateurs doivent être conscients des sensibilités de gens sur de tels sujets. En second lieu, quand on essaie d'expliquer l'ampleur des activités du Mouvement par rapport aux financements disponibles, il est essentiel de prendre note du montant des ressources du Mouvement qui proviennent du travail bénévole non rémunéré, et qui ne sont donc pas financières.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP