Il n'existe pas d'attitude « communauté contre organisation » ou « organisation contre communauté ». Cependant, comme les différentes SMO du Mouvement croissent et se renforcent dans des environnements très différents, cela nécessite une division du travail, une variété de modèles et de fonctions spécialisées, avec des définitions de rôles et de normes plus spécifiques. Les acteurs du Mouvement modifient les SMO sur des points secondaires pour réagir aux stimuli et s'adapter aux limites venant des particularités de l'environnement local où ils opèrent. Toutefois, les SMO sont toutes responsables vis-à-vis des autorités locales de l'État et de leurs propres contrôleurs officiels, et se conforment aux lois nationales et internationales. Cette qualité d'ouverture, de visibilité et de responsabilité vis-à-vis du système garantit la légalité des SMO.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP