Les institutions et les projets de service sont formellement indépendants les uns des autres. Ils sont cependant informés de leurs activités respectives à travers le réseau de bénévoles et de professionnels. Tous offrent de bons exemples aux autres, et procurent des points de vue et des tribunes différents, que d'autres peuvent imiter ou améliorer.

Les différentes SMO qui accueillent l'acteur collectif qu'est le Mouvement sont autonomes car elles travaillent dans les limites permises par la loi et le système. Elles sont interdépendantes parce qu'elles interagissent, échangent et tirent profit des résultats de l'ensemble, parce qu'elles reconnaissent leurs résultats comme les leurs, et parce que les résultats sont considérés, par d'autres personnes ou groupes, comme appartenant au Mouvement et à ses SMO.

Parce que les individus et les groupes de service sont reliés par des relations d'interdépendance, toute variation d'un élément a des effets sur tous les autres au sein du Mouvement. Il existe des relations mutuelles négociées, et des relations institutionnelles qui sont contractuelles. Les acteurs et les réseaux utilisent leur expérience accumulée pour s'adapter, négocier et concevoir des stratégies. Ils restructurent le champ de leurs activités, et ajustent leurs projets futurs et la façon de les mener à bien.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP