Les SMO, qui sont légalement constituées, possèdent une évidente différentiation interne, une répartition fonctionnelle du travail et des limites à leur zone d'influence. Elles travaillent sur un territoire limité, utilisent des mécanismes de coordination horizontaux et verticaux, possèdent un leadership et des critères de sélection du personnel. Elles tiennent des livres de compte. Hormis le statut juridique de chaque SMO et des lois du pays où elle est située, il n'existe aucun autre système de lois ni de règles pour gouverner les procédures ou les comportements dans des circonstances particulières, ou au sein d'une SMO particulière.

Il n'existe de procédure disciplinaire cachée (ou informelle) dans aucune organisation. Cependant, dans les relations sociales interpersonnelles, il est évident que les individus partagent une même vision des problèmes et de l'action. Cela peut avoir une influence sociale et morale sur les individus, ou avoir des implications dans un réseau de services particulier, comme c'est le cas dans toutes les relations sociales quotidiennes partout dans le monde.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP