Les projets sont sélectionnés selon leur faisabilité, leur légalité et leur efficacité. Ils ne sont pas exploités pour servir une « politique de signification », c'est-à-dire pour acquérir un ascendant sur d'autres ou pour s'élever dans une quelconque hiérarchie existante de circonscription, de classe, de politique ou de crédibilité. Aussi les projets ne sont-ils pas choisis pour le prestige ni pour leur potentiel pour attirer l'attention.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les individus choisissent de participer à un projet particulier. Des facteurs motivationnels découlent des nombreux participants qui proviennent des milieux divers et variés, des caractéristiques des différentes régions où les participants vivent, travaillent et agissent bénévolement, et de la formalisation et l'institutionnalisation du Mouvement dans plus de cent pays. Ainsi les individus perçoivent-ils qu'entre leur identité et les services offerts par le Mouvement il existe un haut niveau d'accord dans leur environnement et dans le monde au sens large. Leurs propres orientations, intérêts et valeurs sont en harmonie et complètent ceux du Mouvement Hizmet. En outre, comme les buts et la vision du monde du Mouvement Hizmet ne s'éloignent pas beaucoup de la tendance dominante ni des perspectives préexistantes en cours, les participants investissent facilement leur énergie dans l'action collective du Mouvement. Environ un millier d'institutions éducatives et culturelles à travers le monde en est la preuve.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP