Si des problèmes particuliers sont liés aux valeurs universelles (paix, droits de l'homme, réduction de la pauvreté, etc.), des projets à court terme peuvent être lancés, permettant une mobilisation immédiate et par conséquent temporaire. Pour citer quelques exemples : l'aide aux victimes du tremblement de terre au Pakistan, au Pérou et en Haïti, l'aide aux victimes du tsunami en Extrême-Orient, la réduction de la famine et de la pauvreté en Afrique, et d'autres efforts d'aide aux pays frappés par des catastrophes.

Une action de ce type intervient dans le cadre du consensus international et de la légalité. Différents éléments convergent dans le cas de telles mobilisations : institutions, médias, personnalités du monde artistique et autorités étrangères. Ce qui est frappant à propos de ces projets de service à court terme, c'est que le Mouvement Hizmet fait spécialement appel aux réseaux de service locaux, au temps libre et aussi à l'engagement de professionnels. De cette façon, l'acteur collectif qu'est le Mouvement établit des relations et coopère avec les institutions ou les secteurs professionnalisés du marché pour des mobilisations à court terme. Un bon exemple en fut le match de football organisé entre une équipe mondiale et l'équipe nationale turque au profit des orphelins bosniaques et croates dont la scolarité avait été interrompue après la guerre par manque de locaux et de moyens financiers.


Partager cette page:
(* champs obligatoires)
TOP